mercredi 3 novembre 2010

Bat-Woman-part 22


Elle est en avance cette semaine mais c'est parce qu'elle veut en montrer plus!

J'avais proposer de vous montrer un peu l'envers du décors notamment suite à un long post que j'ai pu faire sur l'excellent Blog de Phil Cordier ou il avait un long post sur Bruce Timm et glissait une petite phrase sur Greg Land...bref, le débat était lancé et chacun apportait joyeusement sa petite pierre à l'édifice. Du coup, l'idée a germé à ce moment là, ne restait plus qu'à attendre le bon moment pour et surtout, remettre la main sur les diverses étapes de la réalisation de cette pin-up.

Outre le fait d'avoir à dessiner une jolie femme aux formes généreuses et par soucis d'un certain réalisme j'ai pris le parti de dessiner principalement à partir de photos cette pin-up hebdomadaire. Principalement, même s'il se trouve que certaines déjà publiées ou à venir, ne le sont pas du tout. Bref, les objectifs de l'utilisation de la photo, car mine de rien il y en a quand même, était d'aller plus vite (mais bon, l'exemple ci-présent n'est pas du coup représentatif!) de toucher un certain réalisme anatomique qui me fait progresser et ...hum...se faire plaisir quand même!


La première étape, la plus pire de toute, hein, c'est la recherche de la doc!!!



 A partir de là, je fais quelques retouches via photoshop (style filtre photocopie etc...) puis j'imprime la chose et je repasse rapidement au feutre pinceau:



Je tourne ensuite la feuille et par transparence (vive la table lumineuse!), je refais un crayonné rapide de la miss en changeant ce qui ne me plait pas et en tentant de rende la pose plus naturelle à mes yeux (un comble quand même, vu que je travaille à partir d'une photo!)

 Hop, une autre feuille, Pas de crayonné ce coup-ci et directement  au feutre pinceau ainsi qu'un peu de rotring pour le visage.

Ayé, je crois que je la tiens et donc je ressort mon joli crayon gris et en décalquant directement ce dessin, je rajoute tout pleins de petites choses. j'aime beaucoup cette étape ou le dessin prends vraiment tout son volume!



Une fois le crayonné fini, je le scanne en haute définition, le redimensionne s'il faut puis je le passe en bleu. Il ne reste alors plus qu'à l'encrer!

Je dois reconnaitre que c'est l'une des pin-up qui m'aura demandé le plus de travail, certaines étant très similaire à la photo que j'ai pu choisir. Dans tout les cas, ce que je veux mettre en exergue ici, c'est bien que l'utilisation de la photo  n'est pas forcement un mal si l'on se donne la peine de la digérer dans le style qui nous est propre. J'espère que j'y suis parvenu ;)

7 commentaires:

Sébastien Pernet a dit…

Intéressant, et gros avantage du dessin, disparition des marques du maillot ;)

Ca ne doit pas être évident de réussir à s'éloigner de la photo pour conserver ton propre style non ?
Est-ce qu'il t'arrive sur une planche de BD de partir également d'une photo pour travailler un attitude ou une position ?
Je veux tout savoir !

laurent Sieurac a dit…

Ca arrive parfois lorsque je bloque sur un posing ou une attitude particulière...je suis mon plus fidèle modèle :p

La dernière case de l'album Vikings, par exemple, m'a posé pas mal de soucis et j'ai du refaire le portrait de la miss une bonne douzaine de fois avant que ça arrive et pour débloquer j'ai du utiliser une petit photo. Au final, le modèle n'a plus rien a voir avec le dessin final, mais il est là pour guider un peu l'oeil et s'appuyer sur une base saine!


Pour ce qui est de s'éloigner du modèle, ce n'est pas si difficile à partir du moment ou ce n'est pas un simple décalquage et que je passe par une phase crayonné poussé ou je pose vraiment mon style.

Anonyme a dit…

Merci pour ce message fort instructif et ta bat woman est très belle. Et ça ne se voit pas que c'est basée sur une photo et ça c'est fort. Prenez en de la graine mister Land et Horn lol. Vive la France lol
En tout cas bravo et j'aime bien voir ce genre d'étape de dessin c'est vraiment instructif pour un néophyte comme moi en dessin.

Laurent

laurent Sieurac a dit…

Lol:

Ces deux là sont en effet des extrêmes, mais personnellement ça ne me dérangerais pas trop si Land par exemple travaillait vraiment plus son storytelling car au final, il privilégie la "belle" image à l'image efficace et c'est vraiment ça qui me gène actuellement.
Ce qu'il a pu faire à l'époque CrossGen, ou il a débuté vraiment à utiliser cette technique photographique sur Sojourn était vraiment chouette je trouve et suppléait vraiment le scénario. Actuellement, il le dessert plus qu'autre choses et c'est bien dommage.

stephane a dit…

Super intéressant, après moi je n'ai jamais rien eu contre la photo , je l'utilises aussi pas mal ( plus pour les décors en vrai ) et je crois que beaucoup de dessinateur font de même

C'est une source et une méthode comme une autre , le tout est de faire disparaître cet aspect photo sinon le dessin ne sert plus à rien (si le dessin ne sert qu'à recopier la réalité autant se dire que la photo le fait mieux quoi ^^)

Et ici clairement, si tu nous avait pas dit que la pose venait d'une photo on ne l'aurais jamais su ;)

laurent Sieurac a dit…

Merci stéphane!

J'utilise pas mal de document photographique pour les décors notamment sur Vikings ou une grosse partie de l'album se passe à Rouen en 1944. Là, difficile d'inventer les rues ou la cathédrale avant le bombardement. Du coup, j'ai du pas mal chercher et j'ai eu la chance de trouver des bouquins superbement illustré sur cette ville notamment pendant cette période.

Dans le même style, j'ai eu à dessiner le pape Pie XII donc forcement la ref photo est nécessaire pour au moins savoir à quoi il ressemblait!

Dans tous les cas, ça permet de pas mal progresser notamment sur les expressions!

Jonathan Alavoine a dit…

J'ai une remarque Monsieur Sieurac : dans un soucis purement de s'instruire, je trouve que ce serait sympa d'avoir la source de vos références photo. ^^

Plus sérieusement, merci pour ce WIP. C'est toujours très instructif de voir le processus précédant le dessin final.