jeudi 10 février 2011

Félix Molinari



C'est avec beaucoup de tristesse et d'émotion que j'ai appris ce matin le décès de Félix Molinari.
Auteur autant discret que prolifique, je l'ai rencontré à de nombreuses reprises au fil des ans dans les différents festivals que nous faisions. Un WE à Eurre, le suivant à St Gaudens puis ensuite à Calais etc. Il parcourait la France au volant de sa voiture, souvent accompagné de sa compagne Dolly et c'était un vrai plaisir que de les revoir, de discuter avec lui et surtout, surtout l'entendre nous raconter ses savoureuses anecdotes sur l'aéronautique.

Pour ceux qui le connaissait peu ou pas du tout, Félix, est né en 1930 et à dessiné pendant plus de 62 ans. Il s'est fait connaitre notamment en créant le personnage de Garry publié dés 1948  :


BdZoom vient de lui consacrer un article complet qui reprend sa bibliographie.


L'image que je garderai de lui, si je ne devais en garder qu'une serait l'extrême gentillesse et sa bonne humeur constante vis a vis du publique. Il se donnait sans compter malgré le poids des ans pour le plus grand bonheurs de ses lecteurs. Alors que de plus en plus d'auteurs rechignent à dédicacer, pour Félix, c'était son essence.

Le meilleur moment que j'ai pu passer en sa compagnie? Un repas à ses côtés, avec en face de nous l'immense Albert Weinberg, immense par le talent, s'entend. Un moment magique avec deux personnes haut en couleurs. Deux types d'humours, deux passionnés d'aviation de d'anecdote croustillantes...un repas d'anthologie. C'est aussi ce genre de rencontres qui me motivent à partir loin de chez moi les WE.  


Une grand pensée en premier lieu à sa Compagne Dolly et à ses proches. Également à son autre famille, ses compères lyonnais et forcement à Jean-yves Mitton. 

Tu vas nous manquer Félix...tu vas me manquer.

4 commentaires:

Burnobo a dit…

Je suis sans voix et presque sans doigt suite à cette annonce que tu nous relaie ici. Que dire de lui sinon que cela nous fait un grand vide. Qui va pouvoir nous faire rire au festival d'Eurre, maintenant ?
Une grande pensée à Dolly !

Zaïtchick a dit…

Félix était un habitué du festival de Clermont et j'avais beaucoup de plaisir à le retrouver.
Il était tout simplement épatant, modeste et génial.
Voilà.
C'est en lisant ses réalisations que j'ai commencé à lire de la BD (Les Tigres Volants, Superboy...) et à moi aussi, il va beaucoup manquer.

laurent Sieurac a dit…

Félix était un vrai globe trotter des festivals et il s'était attiré la sympathie de beaucoup de gens par sa simplicité, sa bonhommie et parfois ses coups de gueule...mais cela se terminait toujours autour d'un bon verre à la fin.

Je crois qu'il va manquer à beaucoup de monde....

Anonyme a dit…

Quelle tristesse !!!

vu 2 années au festival de Sisteron (avec Mitton) pour le dernier Kamikaze... valait mieux les voir le matin ajun...
(c'est vrai qu'il avait dessiné SUPERBOY).

CF !