jeudi 30 août 2012

Batwoman Part 85!

Un excellent WE à toutes et à tous en espérant pouvoir vous donner des infos fiables prochainement sur les sorties d'Arelate (bon je sais le running gag devient lourd au bout d'un moment!). Cependant, il est plus que probable que les albums ne soient pas dans les bacs le 13 septembre étant donné que hier encore ils n'étaient toujours pas façonnés. On va gardé espoir, puisque nous avons manqué toutes les fenêtres de tirs optimales pour lancer la série, il n'y a aucune raison que nous n'arrivions pas à les lancer lors de la pire!!!

Et comme je suis d'humeur maussade, un extrait de l'article  de Gilles RATIER publier sur BDZoom:

...Il y a donc de grandes chances pour que le nombre d’albums publiés en 2012 soit, une nouvelle fois, supérieur à celui de l’année précédente. En effet, si on se base sur notre propre comptabilité qui passe au crible (en vue du rapport annuel de l’ACBD) le moindre livre de BD proposé sur le territoire francophone européen, nous en sommes déjà, fin août, à 3420 nouveaux albums parus depuis le 1er janvier (contre 3389 sur la même période en 2011) : soit, au total, 31 titres de plus que l’an passé !!! Le plus embêtant dans l’affaire, que ce soit pour les libraires ou même pour les lecteurs, ce n’est pas vraiment cette augmentation systématique, c’est surtout le fait qu’il n’y ait eu aucune parution entre le 14 juillet et le 21 août, alors que les distributeurs ont inondé toutes les échoppes avec 312 nouveaux albums pendant les seuls dix derniers jours du mois d’août...312 nouveaux albums qui vont être, pour la plupart, sacrifiés sur l’autel de la production car, dès le 1er septembre, l’alimentation du secteur repartira de plus belle : 1467 nouveautés étant annoncées par Livres Hebdo (et encore, ils ne comptabilisent pas tout !), sur les deux mois qui arrivent ! Seuls vont s’en sortir quelques poids lourds comme les derniers « Lady S. », « Léo Loden », « Cycle de Cyann », « India Dreams » ou « Dantès » et  les 34 albums de l’automne qui ont été tiré à plus de 100 000 exemplaires... (l'intégralité de l'article ici!)

 Bon dit comme cela je ne semble pas réellement optimiste, malgré le fait que si j'ai fait ces albums c'est parce que je pense sincèrement qu'ils trouveront leur public et qu'ils apporteront leur petite contribution à l'édifice, mais entre la date de sortie qui se profile est qui sera à n'en pas douter la pire que l'on pourra avoi, un tirage plutôt faible (3 000 exp au lieu des 5000 prévu en Mai) et donc une mise en place inférieure à ce chiffre, si la série décolle, ce sera une vrai grosse bonne surprise d'autant que je n'ose même pas imaginer la galère que pourrait être une éventuelle réédition...

....Ah oui! Je l'ai déjà dit, mais bon WE ;)  

6 commentaires:

Joffrey Psychopoulos a dit…

t'es déjà en weekend toi...?

y 'en a ki ont de la chance!!! ;-)

Steph G a dit…

C'est vrai que là pour un running gag, celui-là il est assez endurant !! Alors quand tu lis l'article, ça fait réfléchir sur la sortie d'une BD et son timing. Je suis toujours halluciné de nombre de BD qui sortent.

Courage en souhaitant que ce running gag trouve son issue le plus tôt possible !

La conférence à Périgueux (dommage pour moi, je n'ai pas prévu de redescendre sur Périgueux de Tours ce week-end là) portera sur Arelate ?
Bon WE ;-)

Laurent Sieurac a dit…

C'est clair que j'ai eu des tuiles, mais c'est bien la première fois que j'en ai autant sur le même album...

Pour Périgueux, si les tirages sépia ne sont pas présent, je mènerai les derniers exemplaires du tirage N&B qu'il me reste. Bon je garde un mince espoir pour cependant avoir en urgence les tirages Cleopas.

On va donc croiser les doigts!!!

Sébastien Pernet a dit…

La BatMiss est très belle et plus coquine que jamais. Elle permet d'oublier un peu la mauvaise nouvelle de ce post.
Sans avoir de solution à proposer, je crois qu'on s'aperçoit avec Arelate plus que jamais à quel point le secteur de l'édition est sur une mauvaise pente. Le secteur est saturé, mal géré (car je pense que dans le cas d'Arelate il y a une mauvaise gestion de la crise, quelqu'un quelque part ne prend pas les bonnes décisions ou n'est pas assez réactif...) Et ceux qui paient les pots cassés, ce sont les auteurs.
J'espère sincèrement que les deux Arelate verront vite le jour et que tout ce chaos autours de leur fabrication ne sera pas néfaste pour la suite de la série.

Laurent Sieurac a dit…

La période est loin d'être l'idéal pour un lancement c'est certain et quant aux responsabilités, pour l'instant, je ne veux pas jeter d'huile sur le feu. On va attendre sagement que les albums sortent, fassent leur trou en rencontrant leur public. Pour le reste, on verra un peu plus tard.

Pour l'instant je me concentre pleinement sur la suite d'autant que l'année prochaine avec Marseille/Aix/Arles 2013 nous avons une très grosse carte à jouer!!!

Après concernant l'édition en général, cela fait des année que l'on constate l’accroissement des sorties tandis que chacun se plaint de l'engorgement des librairie, de la non visibilité de la très grosse majorité des titres. Les libraires sont une espèce en voie de disparition et au niveau des auteurs, les ventes étant en chute libre, les prix des pages sont mécaniquement à la baisse.
De mon point de vu, les éditeurs sont en train de faire feu de tout bois afin de maintenir plus ou moins artificiellement leur chiffre d'affaire. Clairement ce système est en train de se flinguer et l'avènement d'internet, des sites tel que Kickstarter, les plateformes de téléchargement et de vente tel qu'Amazon sont en train de vraiment se substituer au mode actuel de Création/diffusion/distribution.

tinelfe a dit…

+ 1