samedi 23 février 2013

Arelate: A l'origine...!



 
Un petit post aujourd'hui pour vous montrer les premières pages du projet initial que nous avions lancé en 2006 avec Alain Genot (déjà!) mais également deux autres dessinateurs et une infographiste.
 
 
Les deux premières planches que j'avais réalisé en trois jours s'incluaient dans un dossier dans lequel nous devions réaliser une BD papier mais également numérique ou l'on pouvait accéder à des modèles 3D, des objets etc via un CDRom vendu avec la BD. La finalité de cela aurait été de créer pour l'occasion une structure éditoriale financée par l'Europe et qui aurait vu la création d'au moins deux emplois. C'est un projet que nous avions proposé à l'époque et qui s'incluait dans une manifestation ambitieuse qui faisait de 2008 l'année de la romanité dans le monde. Ce projet, comme bien d'autre n'a pas vu le jour suite à des conditions finales plus que risible proposer par la CCI qui chapeautait la chose (d'autres projets tels que la fabrication d'un Bateau fluvial antique par le MDAA (musée départemental de l'Arles Antique) sont également tombés à l'eau et je crois que les seules choses qui se sont concrétisées ont été des sacs en jutes...que je n'ai jamais vu d'ailleurs!)
 
Bref, nous avions travaillé sur un premier synopsis et j'avais de mon côté proposé 2 pages et quelques recherches tandis qu'un des deux autres dessinateurs avait fait la cover et le troisième...ben j'attend toujours de voir son premier dessin sur ce projet:p




Bon, quand je revois ses recherches et ses planches, je vois tous les défaut, mais force est de constater que Vitalis est là, du moins son ancètre!!!
 
Bonne fin de WE à toutes et à tous!!!

2 commentaires:

Sébastien Pernet a dit…

Merci de partager ces travaux restés inédits. Des défauts ? Je n'en vois pas en fait... Et en plus fait en seulement trois jours ! Par contre je suis d'accord avec toi sur le fait que Vitalis était déjà bien là. Ainsi que le pont de barques d'ailleurs, mais bon, tu me diras c'est assez indissociable d'Arles.

Je ne sais pas si je dois dire "dommage que ce projet j'ai pas vu le jour" ou "tant mieux qu'il ait avorté, puisque ce projet est à l'origine de Arelate !"

Laurent Sieurac a dit…

Perso je dirais plutôt tant mieux car j'ai pu au final faire vraiment ce que je voulais sur ce projet.
Ce que je peux vraiment regretter c'est la structure qui aurait du voir le jour même si perso je n'aurais pas été dedans. Ca aurait pu être une super initiative mais bon pas de regrêt, j'ai fini par faire ce que je voulais et surtout m'autoéditer, ce qui au final aura été une super expérience!!!