lundi 26 avril 2010

page 8 de Vikings T2!

Comme promis, voici un petit WIP sur la planche 8 du tome 2 de Vikings.

On part du scénario de Patrick WEBER:

Case 1

Joséphine s’assied devant un homme qui tire sur son mégot pour ne pas en perdre la moindre saveur.

Joséphine : « Fais pas la tronche Marc. Je suis en retard mais si tu appliquais les consignes à la lettre, tu aurais dû quitter ce café depuis un quart d’heure en ne me voyant pas arriver. »

Marc : « Joséphine, tu te rends compte que tout ceci n’est pas un jeu ? C’est notre vie qu’on risque ! »

Case 2

D’un geste tendre, Joséphine lui passe la main sur le visage. Elle est souriante.

Joséphine : « Quand tu sauras pourquoi je suis en retard, tu ne m’en voudras plus ! »

Marc (ironique) : « Quelle bonne nouvelle ? La chienne d’Hitler a bouffé son maître ? Cette baudruche de Goering a explosé ? »

Case 3

Joséphine : « Tu sais que tu es très drôle aujourd’hui ? Non, ce matin, les hommes de von Bilnitz se sont livrés à des opérations pour la SS. »

Marc : « Pour la SS ? Je croyais qu’ils ne pouvaient pas se sentir entre eux ces chiens-là ! »

Case 4

Joséphine : « Oui ! Ils ont procédé à des perquisitions dans différents lieux culturels et religieux de la ville : la cathédrale, la bibliothèque, le musée, les archives… »

Marc (de mauvaise humeur) : « Mais qu’est-ce qui leur prend à des Boches ? Après la croix de l’église, voilà qu’ils pillent les musées de la région ! Ils veulent organiser une exposition sur la Normandie à Berlin ou quoi ? »

Case 5

Joséphine (elle rit) : « Je ne sais pas ce qu’ils cherchent mais une chose est sûre, ils n’ont qu’un nom à la bouche : Rollon ! »

Case 6

La porte s’ouvre et Le Bihan entre dans le café.

Case 7

Un compagnon de Marc et Joséphine l’accompagne. Le grand Charles est dubitatif. Il arrive avec le Bihan dans l’arrière-salle.

Le grand Charles (suspicieux) : « Joséphine. Ce monsieur prétend que tu as rendez-vous avec lui. »

Joséphine : « Oui ! Laisse-le entrer. »

Case 8

Marc se lève, énervé.

Marc : « Mais Joséphine ! Tu deviens complètement folle ! Tu comptes bientôt inviter la Kommandantur ? »

Le Bihan (il prend la mouche) : « Qui est ce grossier merle ? Tu sais ce qu’elle te dit la Kommandantur ? »


Première étape: Le storyboard.
Je le réalise en trois ou quatre heures à la taille de l'original (29,7x42 soit un A3!) au crayon bleu + Rotring&feutre pinceau!).
je tache d'être le plus possible proche de mes personnages mais je ne m'embête pas trop au niveau des décors que je pose en général à main levé. Ceci dit, même lorsqu'il y a plus de décors, je les pose dans un premier temps à main levée.


Deuxième étape: Le crayonné.

Je réalise ensuite le crayonné au crayon bleu col-érase en décalquant à la table lumineuse mon storyboard. j'en profite pour retravailler les décors ainsi que les personnages. je recadre ce qui n'allait pas, bref, j'ajsute pas mal de chose.
Grosso modo j'y passe une bonne journée, voire plus sur certaines planches.

Troisième étape: Le lettrage.

Je trace les lignes au col-érase à l'aide d'une règle à roulette, c'est super pratique et relativement rapide. Puis je lettre toujours au crayon bleu avant de repasser le tout au feutre Micron.

Quatrième étape: L'encrage.

C'est une étape ou je prends beaucoup de plaisir en général et ou je me maudit souvent en même temps. En ce moment, c'est plutôt la seconde affirmation. Comme vous pouvez le voir, je papillonne sur un peu toutes les cases, encrant souvent dés les départ les têtes des personnages puis ensuite ce qui me fait envie sur le moment.

Comme vous pouvez le voir, je papillonne sur la planche, mais pas que puisqu'en même temps que la 8, j'ai fait mumuse avec les 7 premières et les 2 suivantes. Du coup, je mets parfois plusieurs semaines à finir une planches...




Ayé, vous voyez la version finalisée sur laquelle j'ai un peu "graissé" le trait via photoshop histoire de bien tout voir. Mon scan n'étant pas pro, certaine chose on tendance à sauter lorsque je scanne mes planches.

L'encrage a été réalisé entièrement au pinceau(Pinceau aquarelle Maestro série 10 - 2 ) et à l'encre de chine. Sur d'autres pages, j'ai également utilisé des rotrings!



4 commentaires:

Philippe Cordier a dit…

super intéressant
Du pinceau!!?? Nondidiou faut le savoir :-)

laurent Sieurac a dit…

Yep,

mais en ce moment je galère un peu avec. Se sont les mêmes que d'habitude, mais je ne sais pas, ca coince, ca ne réagit pas comme je le souhaite!

Olivier a dit…

coucou lolo.
Bien remis de ton weekend dedicace?
comme a chaques fois y'avait une sacré file d'attente (tant mieux!!!)
J'ai lu " Vikings" et j'y ai pris un reel plaisir (ho! entre "ASpic" et ton album, je vais devenir un acheteur Soleil:))
Ton encrage, ton noir est parfait mais j'ai vraiment aimé ton travail sur les expressions, les attitudes de tes personnages.RHAAA la chute de velo, jubilatoire!!!!! Chapeau!
Une chtite question: c'est moi ou j'ai l'impression que Soleil a epaissi le papier?

laurent Sieurac a dit…

Hello Mister,

Bien crevant ce WE quand même d'autant que les petiots ont fait la fiesta la nuit de samedi à Dimanche donc j'étais tout sauf frais comme un gardon Dimanche!

Heureux que tu ai apprécié et pour la dédicace, on va bien finir par ce voir ;)

La chute de velo, j'avais mal pour lui en la dessinant et c'est vrai que j'ai pris un vrai plaisir à faire cet album qui me changeait du reste de mes productions (tout comme Arelate d'ailleurs!). Le fait que le scénario soit moins précis aussi me laisse vraiment plus de marge et je pense que du coup, je compose bien mieux mes planches et mes enchainements!

Pour l'épaisseur du papier c'est vrai qu'il a l'air un poil plus épais...je demanderais à l'occasion (j'avais reçu un exemplaire samedi matin et je viens de recevoir les autres donc je n'ai pas forcement eu le temps de voir ça!!!)

Bisous et merci de ce retour qui fait très plaisir!!!