vendredi 15 septembre 2017

Les prophéties Elween : Parce que j'en ai envie !


En plein encrage à la plume et un peu au pinceau en ce moment. 
Ce revamp du premier tome des Prophéties Elween avance bien et je commence à entrevoir la dernière ligne droite, ce n'est plus qu'une question de semaines à priori !



 Pas mal de personnes me demande régulièrement pourquoi je le redessine. Pourquoi repasser 6 ou 7 mois sur un truc qui existe déjà et que l'on pourrait simplement rééditer de la sorte. La réponse est à la fois simple et complexe mais un "Parce que je peux me le permettre" répond à la question, même si cette réponse n'est que l'un des aspect des raisons qui m'ont poussé à le faire. 

Oui, je peux me le permettre car depuis que j'ai décidé de m'affranchir d'un éditeur, j'ai le dernier mot sur mes créations (ce qui est une bonne chose mais qui peut être également une mauvaise !) et que je jugeais qu'il était pertinent d'avoir une entrée en matière pour cette intégrale, qui soit d'un niveau plus abouti que celui que j'avais il y a maintenant 19 ans. Je ne renie en rien ce premier tome mais étant autodidacte, il méritait d'être retravailler en intégralité. J'ai également jugé qu'il était nécessaire -commercialement parlant-que j'offre au lecteur un premier tome d'une meilleure tenue graphique que les anciennes itérations de ce premier opus.

Ensuite- et ce n'est pas négligeable dans l'équation- j'en avais envie. 

Au final, vous retrouverez dans cette intégrale un album inédit -le 4- et un second album inédit graphiquement à défaut de de l'être scénaristiquement, ce qui en tant qu'ancien lecteur de la série, devrait un peu plus vous faire passer la pilule de l'intégrale plutôt que la sortie du T4 uniquement.

Enfin et je dirais surtout, cela me permettra de proposer une intégrale de bien meilleure tenue, dont je serais bien plus fier avec ce premier tome redessiné, aux nouveaux lecteurs qui découvriront ainsi ma première série.


2 commentaires:

Sébastien Pernet a dit…

Et tu as bien raison de faire ce dont tu as envie ! L'auto-édition c'est du boulot, au moins qu'il y ait des avantages, comme une certaine liberté et la possibilité d'avoir toujours le dernier mot sur son propre travail. Au moins, que ça fonctionne ou pas ensuite auprès du public, il n'y a pas de regret, tu es le seul responsable.
Il va être très bien ce gros pavé d'intégral !!

Laurent Sieurac a dit…

C'est tout a fait ça.
L'avantage de l'auto-édition, lorsque cela fonctionne pas trop mal, c'est de ne pas être "obligé" d'aligner les albums alimentaires pour vivre mais bien de faire ce que l'on veut en suivant ses envies. Comme tu le soulignes, in fine, je serais le seul responsable de l'échec ou du succès de mes bouquins mais surtout, je n'aurais absolument rien à regretter du fait même que j'aurais tenté ce que je voulais tenté et que je serais allé au bout de mes envies (tout en tachant cependant de limiter en partie les risques!)Au final, j'aurais les albums que je souhaite et je n'aurais pas à rougir de ce que je présenterai aux lecteurs !

Et yep, elles devraient être sympas ces intégrales ;)