dimanche 24 juillet 2011

travail en cours: Arelate Page 40-part 1


Je vais tacher de vous présenter tout au long de la semaine la mise au sépia de la page 40 d'Arelate tome 2.

Comme vous allez le voir, il y a eu pas mal de changement entre la version écrite ou la page 40 était la page 34, ou lors de la version préstoryboard, elle était devenu la planche 38 pour finir sur la page crayonné à la planche 40.

L'avantage de travailler avec un scénariste compréhensif c'est que le dessinateur a pu jouer avec certaines cases et demander à ce que certaines séquences soient retravaillées, rallongées ou purement et simplement supprimées.
Bon il faut dire également qu'entre la version du scénario que je vous montre et la version définitive, nous avons revu pas mal de choses (souvent en fait de petits détails qui ont entrainé des choses plus conséquente!)  avec Alain afin d'apporté un vrai plus à l'album et que lorsque j'ai storyboardé la chose, il est devenu clair qu'il manquait parfois un petit quelque chose (je pense notamment aux pages37&38 que j'ai rajouté à ce moment là avec une version dialoguée relativement bof et qu'Alain à repris à son compte et a réellement rajouté un plus. Cette séquence est pour moi le parfait exemple d'une vrai collaboration )à l'écriture ou les égo sont mis de côté et que chacun tente de tirer l'album vers le haut!)

Hop, c'est parti:






































 A partir de là, place au crayon bleu et au rotring pour un premier storyboard rapide qui me permettra de poser les lieu, les persos ainsi que la forme des cases:


 A partir de là, je vais retravailler au format original (C'est à dire A3) la planche. Vous pouvez dores et déjà constater que la case 1 à disparu (en fait elle a migré sur la planche précédente!) et que j'ai du coup rallongé la séquence pour mieux développer le personnages et bien marqué la tuile qui tombe sur la tête de Neiko!
Ce second board est réalisé lui au rayon bleu et au bic noir.


Une fois le board Validé par les scénaristes, j'attaque le crayonné au propre sur papier Fabriano afin de pouvoir ensuite poser mon encre acrylique sans problème.
Voilà, rendez-vous demain en milieu de journée pour voir la première étape de pose du sépia (encre acrylique!).


4 commentaires:

Sébastien Pernet a dit…

Merci pour cet intéressant making-of :)

Fauve a dit…

j'allais écrire la même chose que Sébastien, c'est toujours intéressant de savoir comment vous faites entre scénariste et dessinateur votre travail :)

laurent Sieurac a dit…

C'est un peu particulier pour cet album étant donné que j'ai les deux casquettes et que je me laisse un peu de l'attitude au niveau du dessin.

yaya a dit…

très très intéressant en effet.